magret de canard
Ce filet de canard prélevé au niveau pectoral est un mets de choix. Apprécié plus ou moins cuit, ce morceau est cuisiné de diverses façons et souvent servi avec une salade verte. Au four, il bénéficie d’une cuisson régulière qui préserve son goût subtil et sa consistance agréable.

Un plat pas si ancien

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le magret de canard est de consommation récente. Autrefois, seul le confit issu de ce palmipède était connu et dégusté chez soi ou au restaurant. Le canard rôti, comme d’autres volailles, était l’autre préparation classique privilégiée par les cuisiniers, professionnels ou amateurs. Désormais, la diversité est de mise pour mitonner ce filet. Sur www.epicurien.be, vous trouverez une multitude de recettes faciles à réaliser pour des plats à savourer au choix en tête à tête, en famille ou entre amis. La cuisson à la poêle de ce morceau a longtemps été la seule option proposée. Il fallait inciser ce filet côté peau puis le cuire à feu vif. Le magret au four est plus facile à réussir, il est alors servi grillé, rosé ou non cuit à cœur selon les préférences.

Une viande délicieuse et saine

Même s’il ressemble à une pièce de viande rouge, le magret de canard au four est plus proche de la volaille avec ses 178 Kcal aux 100 g. Une portion de ce filet fournit 267 calories avec un fort apport en protéines : 22 g/100 g. Les lipides du magret de canard (10,9 g/100 g) sont bénéfiques pour la santé. Ils ont des vertus anti-cholestérol. C’est pourquoi il est conseillé de le cuire avec sa peau, appétissante car dorée et croustillante. Certains choisissent une cuisson au barbecue ou à la plancha. Le four permet de savourer cette viande en toute saison, sans avoir à surveiller de près le morceau en train de dorer. Quel que soit le mode de cuisson privilégié, mieux vaut sortir le filet de canard du réfrigérateur 30 minutes avant de le mettre sur le gril, à la poêle ou au four.

Un plat réussi, sans efforts

Avec les bonnes recettes, difficile de « rater » une cuisson de magret de canard au four. Il est recommandé d’inciser légèrement la peau de ce filet en formant un quadrillage avec un petit couteau. Pour obtenir la bonne consistance, il suffit de suivre les indications et le temps de cuisson de la recette choisie. Comme accompagnement de ce filet de canard, les pommes de terre ne sont pas la seule option. La patate douce, plus originale, se marie bien avec une telle viande. La salade verte, laitue, roquette ou autre, reste un classique pour un repas léger. Les asperges et le fenouil ont une saveur délicate, bien adaptée au magret de canard au four. Avec des fruits, ce filet voit sa saveur bien mise en valeur : pommes et poires mais aussi figues séchées, abricots ou pruneaux sont délicieux.